De nombreux animaux à sang froid en trent dans une grande torpeur pendant l'hiver. Leur corps produit des substances chimiques, sorte d'antigel, qui empêche les liquides organiques de geler. Les reines des guêpes et des bourdons, les papillons, les limaces, les escargots et la plupart des chenilles passent l'hiver ainsi.

On parle d'hibernation surtout pour les mammifères : les hérissons et les chauve-souris sont plongés dans un sommeil profond. Mais le froid intense, une chaleur brusque ou un bruit les réveillent et ils perdent beaucoup d'énergie dans ce réveil. Il vaut mieux, pour eux, un hiver froid sans interruption qu'un hiver ponctué de redoux. Les écureuils profitent du mauvais temps pour dormir pour s'économiser. Les fourrures s'épaississent proportionnellement au raccourcissement des jours. Et nous avons tous vus mésanges et moineaux gonfler leur plumage pour s'en faire une grosse doudoune d'hiver !

Cet hiver, nous avons aménagé une chambre d'hôtes chez nous... enfin sous le tas de bois du bûcher car nous avons régulièrement la visite de M. Hérisson (ou Mme !). En tout  cas, nous n'en avons jamais vu deux ensemble mais nous ne désespérons pas de voir une petite famille un de ces jours.

387422380_0664201e21Herisson3